Témoignages

Pages : 1234

Les collaborateurs du groupement d'employeurs Helys parlent de leurs expériences du temps de travail partagé


« Les RH, c’est précieux ! »

 

Fabienne, épanouie…

Ou comment faire grandir les Bijouteries Georges en partageant des salariés experts dans leurs métiers ?

Fabienne LANGEVIN dirige les Bijouteries Georges avec son conjoint Ludovic LOUESSARD. Ils ont aujourd’hui 5 points de vente sur Rennes (3 à Grand Quartier, 1 au Centre Alma, 1 au Centre Colombia), et leur entreprise s’épanouit notamment grâce au temps partagé. Interview d’une dirigeante passionnée…

Dans quel contexte avez-vous fait appel à Hélys ? 

J’ai connu Hélys en 2011, via le CJD* de Rennes. J’étais à l’époque Présidente de l’association des commerçants du Centre commercial Alma. Nous avions une assistante à temps complet jusqu’au jour où le Groupe Unibail ne reprenne le centre. Un directeur en a pris la tête mais également une partie des missions de notre assistante. Il était nécessaire de diminuer son temps de travail, ce qui n’était pas intéressant pour elle. J’ai donc proposé au Conseil d’Administration de fonctionner avec une salariée à temps partagé, sur 2 jours par semaine. Elle est toujours en poste d’ailleurs.

Vous avez ensuite franchi le pas pour vos bijouteries…

Oui, mais ce ne fut pas si simple pour moi. Je gérais depuis des années quasiment toute la gestion des ressources humaines, avec un peu de sous-traitance pour les contrats de travail. C’était toujours en flux tendus, certes, mais je ne voyais pas comment faire autrement. Car, d’un côté j’adore les RH, de l’autre cela ne nécessitait pas de créer un poste pour les gérer.

Cela a mûri, et j’ai eu l’idée de tester lafonction RH une journée par semaine. Comme le temps partagé fonctionnait à merveille pour l’association des commerçants, pourquoi pas pour notre PME ? C’est ainsi que Marie est arrivée en juin 2015. Mélanie la remplace actuellement, pour congé parental suite au congé maternité. Pour l’une comme pour l’autre, c’est une très belle rencontre. Le jour des RH, c’est le mardi. C’est l’une de mes journées préférées. Nous avons une vraie collaboration avec un cadre, avec qui nous pouvons partager la stratégie d’entreprise sous l’angle RH. Au-delà d’être compétente, elle a du recul, de la réflexion, de l’implication dans la vision stratégique.

Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. Quand on ne goûte pas à quelque chose, on ne se rend pas compte de ce que cela apporte. J’avais l‘impression de bien faire et d’avoir le temps de le faire, alors que c’était faux. J’ai pris toute la mesure de ce poste pour une petite entreprise.

Et vous ne vous êtes pas arrêtée là.

En effet. Avec mon mari, qui gère la partie communication, nous avions besoin d’accélérer la visibilité et l’animation de nos bijouteries. Rebelote, Hélys, qui nous a proposé le profil de Laura l’été dernier. Là aussi on a matché sur elle. Hélys nous connait vraiment bien, comprend comment nous fonctionnons, quels profils il nous faut. Et c’est flexible. Laura a commencé avec 2 jours par semaine, puis nous avons eu beaucoup de choses à mettre en place. Elle est passée à 3 jours pendant 4 mois, c’est juste du bonheur. Elle anime les magasins, la politique de communication, les temps forts commerciaux, nos réseaux sociaux…

Nous avons eu également besoin de remplacer pendant 3 mois notre comptable, qui a eu des ennuis de santé. Hélys nous a mis à disposition une jeune femme qui venait d’arriver sur la région, Ludivine. Elle s’est vite adaptée et nous a enlevé une grosse épine du pied.

Des compétences, du souffle, de la flexibilité… « what else » ?

Actuellement nous sommes en restructuration, nous avons lancé les entretiens individuels des Bijouteries Georges, ce qui représente 30 salariés, avec un seul jour pour le faire, le mardi. Cela se passe très bien, on se complète avec Mélanie. Et du côté des salariés, elle est sollicitée, par exemple pour me faire passer des messages. Avec Laura côté communication, c’est une aide précieuse pour l’entreprise. Cela nous fait passer des paliers, pour nous faire grandir.

* Centre des Jeunes Dirigeants

 



Partagez l’info :